The most Boring thing... } PV Yancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: The most Boring thing... } PV Yancie Lun 16 Aoû - 14:38

Le shopping, la chose la plus ennuyeuse pour un garçon. Freddie aimait parfois avoir du style, mais passer trop de temps dans les magasins le rendait malade. Vous allez vous demander: Pourquoi fait-il les boutiques alors ? Parce qu'il n'avait pas pris beaucoup de vêtement pour venir à Dallas, et il en avait qui commençait à être usée, surtout qu'avec ses chutes de skate, la matière s'usait assez vite. Il entra dans un magasin, "Style's Fashion", vu le nom, il devait y avoir des choses à la mode, ça ne serait surement pas trop dur de chercher, mais il se trompait, il y avait justement trop de choix à son goût et ça serait dur à trouver quelque chose de bien. Il soupira, et se dirigea vers un présentoirs de vêtements pour homme. Il souleva quelques articles, mais n'avait pas de grande conviction en les regardant. Il les reposa aussitôt et regardait autre chose. Voyant que Freddie cherchait quelque chose mais ne trouvait rien, une vendeuse vint à sa rencontre, mais il lui répondit directement qu'il n'avait pas besoin de son aide.
Alors il prit au hasard deux tee shirt et se dirigea vers les pantalons. A le voir dans ce magasin, on aurait pu croire qu'il venait d'une autre planète .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Mar 17 Aoû - 4:01

Ce matin, je m'étais réveillée plus tôt et ce, pour aucune raison ! Quand j'ai vue l'heure qu'affichait mon réveille, j'ai enfoncé ma tête dans mon oreillé et j'ai souhaité me rendormir. Mais non ... Il parait que la vie ne fonctionne pas ainsi. Je me suis donc levée et j'ai été faire mon jogging habituel. Bah oui ! Je m'entraine, il faut bien que j'entretienne mon fabuleux corps. Bref ... Quand j'eu terminé ma routine du matin, j'ai fini par aller en cours.

Il était près de 11 heures quand j'ai fini par quitter mon cours de confection et étrangement, ça m'avait donné une envie folle de magasiner. Anyway, tout me donne une envie folle de magasiner. J'ai donc décidé d'aller dans mon magasin préféré. J'allais peut-être y trouver quelque chose de nouveau. J'avais pensé à invité Daisy, mais elle avait encore un cours à cette heure-ci. Je lui ai quand même envoyé un texto pour la narguer un peu. Je marchais d'un bon train en direction de Style's Fashion. J'écoutais mon iPod et je faisais du leapsing sur My First Kiss de 3OH!3. J'avais surement l'air d'une dingue, mais ce n'était pas très grave.

Quand je suis entrée dans le magasin, j'ai fait un tour rapide comme à mon habitude pour voir ce qu'il y avait en stoke. C'est à ce moment là que je l'ai vue. Ça faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas vue. En fait, c'est depuis que l'on s'est perdu de vue à New York. Il était en train de dire à l'une des vendeuse qu'il n'avait pas besoin d'aide pour son shopping. Erreur mon chère Freddie ! Je m'approchai discrètement derrière lui et je passai mes bras par dessus ses épaules tout en lui murmurant à l'oreille ;
    - Alors mon chéri, qu'est-ce que tu fais ici ? La dernière fois que je t'ai vue dans un magasin pour t'acheter des fringues, c'est parce que je t'y avais forcé ...
Je souris sans m'en rendre compte à l'énoncé de notre ancienne vie de couple. C'était il y a tellement longtemps pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Mar 17 Aoû - 13:26


    Il y avait trop de chose dans ce magasin... Comment voulait vous qu'on n'y passe pas des heures pour prendre un simple article ? Trop de choix pour un seul homme, Freddie se sentait dépassait, mais il ne voulait pas que les vendeuses l'aide. Il n'aimait pas être un assisté et il préférait donc chercher seul, même si il savait que ce n'était pas une bonne solution.

    Une voix douce, étrangement familière, mais qui lui semblait à la fois si lointaine dans ses souvenirs, lui murmura quelque chose à l'oreille. Ce "mon chéri", il le connaissait bien, et parmi ses ex-petites amies, peu d'entre elles avaient réussi à amener Freddie dans un magasin de vêtements. Il sourit, puis tourna la tête vers elle après avoir posé ce qu'il avait dans les mains. Elle, c'était Yancie, la belle Yancie pour laquelle il avait craqué à New York, mais avec qui ça avait été difficile de poursuivre leur relation à cause du fait qu'ils ne se voyaient pas assez souvent.

    " Je m'y suis forcé seul cette fois-ci ! pas trop le choix, non ?" lui demanda-t-il ouvrant ses bras pour lui montrer comment il était vêtu, et en en profitant pour la regarder de la tête au pied. Elle n'avait pas changé, elle était toujours aussi belle. "Je peux te retourner la question ! Qu'est-ce que TU fais ici, à Dallas ? Les magasins ça ne m'étonne nullement, mais Dallas...C'est fou ça !"

    Il ne savait pas quoi faire. Devait-il la serrer dans ses bras, l'embrasser ? C'était si bizarre de la revoir hors de New York et après tout ce temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Mer 18 Aoû - 0:10

Je n'en revenais pas. Il était venu ici de son plein gré. C'est quand il ouvrit les bras, que je compris pourquoi. Ses jeans avait plusieurs trous, normal vue le temps qu'il passait au Skate Park et son chandail commençait à être pas mal usé. Donc, s'il venait magasiner, c'est parce que le reste de sa garde-robe ressemblait à ce qu'il avait sur le dos. Pendant que je le détaillais de la tête au pied, il me demanda ce que je faisais à Dallas. Je me demandais aussi ce qu'il faisait ici, parce que la dernière fois que je l'avais vu, il vivait dans la petite Italie à New York. Je me demandais aussi comment je devais agir avec lui ... Lui donner un calin, l'embrasser sur la joue, ne rien faire ou peut-être juste être moi-même... M'enfin bref. Pourquoi j'étais ici déjà .. ? Quelle version est-ce que j'allais lui donner aussi ? La version longue ou la version courte. Sans grande hésitation, j'optai pour la courte, s'il voudrait en savoir plus, il n'aura qu'à poser une question ...
    - Heum.. ça se voit pas ? Je magasine .... Non, je blague. Je suis venue étudier à UPD. J'en avais un peu marre du Bronx, il fallait que je sorte de là. C'est là que j'aperçu les t-shirts qu'il avait dans les mains. Mais quelle horreur ! Si tu portes ça, je vais devoir te tuer.. Je ne te laisserai jamais porter ces trucs...
Je me retournai vite fait pour ne pas qu'il m'empêche de l'aider. Non, mais j'étudie quand même en mode et monsieur veut porter ces guenilles .... Hors de question ! Je me suis dirigée vers une table où il y avait une tonne de T-shirt qui avait beaucoup plus d'allure que ce qu'il avait en main. Je pourrais parier qu'il ne les a même pas regarder avant de les prendre. Je le connais assez bien pour ça et je le connais aussi assez bien pour savoir ce qu'il aime. Je choisi donc deux autres chandails beaucoup plus beau et les lui tendis.
    - Allez, va m'essayer ceux-là. Je m'approchai de lui pour prendre les deux horreurs. Si tu veux savoir mon domaine d'étude .. Devine, tu vas surement vite trouver, lui dis-je avec un immense sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Mer 18 Aoû - 12:51


    Il était venu juste pour faire les magasins et ce retrouver quelques vêtements. Freddie n'avait jamais été une fashion victime. Loin de là, la mode et lui, c'est presque si cela faisait deux. On pouvait même ce qu'il faisait souvent avec des filles qui étaient toujours très belle et à la dernière mode. Parfois on aurait pu croire à un jeune de banlieue qui n'avait aucun sous pour s'acheter quoique ce soit. Son père avait de l'argent, le restaurant dans le quartier de Little Italie faisait de bonne recette car c'était le meilleure du quartier ! Bon, son père avait restreint l'argent qu'il envoyait à son fils pour qu'il arrête de consommer de la drogue, mais il pouvait toujours lui en demander. Cependant, son père exigeait qu'il lui donne les tickets de caisse dans ces cas pour vérifier que ce n'était pas de produits illicites. En même temps, si Freddie avait du mal à faire les magasins, c'est qu'il s'attacher aussi à ses vêtements Vous pouvez peut être trouver ça étrange, mais on a tous des vêtements fétiches, et même usés on continue à les mettre . Mais là, c'était vraiment usé, et même s'il les aurait encore mis, il lui fallait des vêtements potables pour trainer dans la ville et aller à l'université sans passer pour un clochard.
    Pour ce qui en était de la façon de lui dire bonjour, il ne l'enlaça pas et il ne l'embrassa pas non plus. Trop surpris pour cette fois, peut être que la prochaine fois ils se diront bonjour, mais bon, là il abandonna, et elle ne fit rien de même.

    " C'est quand même fou comme le monde est petit ! Tous les deux à étudier à l'UPD ..." Il sourit face à ça. Il la comprenait, la vie New Yorkaise était plaisante, mais parfois il fallait se changeait d'air. Lui aussi en avait eu besoin. Il n'insista pas dessus, car elle retourna à sa façon de se vêtir.
    " Ceux sont des T-shirts... normaux !" A son avis, ils devaient être trop banal pour la miss. Lui il s'enfichait un peu, tant que c'était neuf.

    Il regarda un peu au dessus de l'épaule de la jeune fille pour voir ce qu'elle était en train de lui prendre. Il n'avait pas vu cette table là. Et il s'en fichait un peu. Quand elle se retourna, il prit une seconde pour regarder ce qu'elle lui tendit, et les prit, lui donnant les autres qu'il avait dans les mains. Elle lui dit qu'il devait aller les essayer, mais... où étaient les cabines d'essayage ? Il regarda autour de lui, un peu perdu. Puis il les aperçut, et comme elle lui avait fait une devinette, il se retourna et recula pour la regarder.

    " Future présentatrice dans ces émissions pour les relooking de gens comme moi qui ne savent pas s'habiller ?"
    Il rit , puis il se prit un présentoir de bijoux. Et fit demi tour, en retenant ce qu'il avait faillit faire tomber. Puis partit dans une cabine vide.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Jeu 19 Aoû - 2:13

Que je lui demandai de deviner mon programme d'étude, il me sortit une connerie. Une preuve qu'il n'avait pas tellement changé depuis que l'on s'était perdu de vue. Il sortait toujours des vannes, surement pour ça que j'étais tombée amoureuse de lui dans le temps. J'ai eu le sourire aux lèvres quand je l'ai vue rentrer dans un présentoir à bijoux, en fait je me retenais pour pas éclater de rire. Il ne fallait pas rire des handicapés mentaux comme Freddie. Bah oui ! Handicapé, il l'est surement encore plus qu'avant.. Tous ses trucs de skate et du fait qu'il tombe assez souvent. Le tout doit bien lui avoir endommagé le cerveau, ne serait-ce qu'un tout petit peu. Quand il entra enfin dans une cabine d'essayage, je me permis de rire un bon coup dans son dos. Espérons qu'il ne m'ait pas entendu, mais bref ...

Alors qu'il se changeait, je pris le temps de regarder dans le rayon pour femme. Je pris rapidement une paire de mini short comme je les aimes et je pris un chandail orange sans manches. Comme je retournais aux cabines d'essayages, je remarquai que Freddie n'était toujours pas sortit. Mais merde ! Qu'est-ce qu'il pouvait bien foutre ??
    - Hey oh ! Arrête de toucher ton corps et sort de là. Je veux te voir...
Je ne sais pas pourquoi, mais Freddie est le seul de mes exs avec qui je m'entends encore plutôt bien. Peut-être parce que c'est le seul avec qui nous nous sommes quitté d'un commun accord. On ne réussissait pas à se voir aussi souvent qu'on le voulait, alors on a décidé de tout arrêter... Peut-être que si on serait resté ensemble, on serait encore ensemble aujourd'hui ..... Heum, tout bien réfléchi.. surement pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Jeu 19 Aoû - 12:45

    L'humour de Freddie faisait son charme, et comme il souriait ou riait toujours après une vanne, son beau sourire Italien apparaissait sur ses lèvres et lui donner encore plus de charme. Après la mort de sa mère, il avait perdu le sens de l'humour pendant un ou deux ans, puis avec l'alcool et la drogue qui lui changeaient ses idées, il avait recommencé à plaisanter, c'était un échappatoire. La vie continuait de suivre son cours quoiqu'il en soit, et on ne pouvait pas faire autrement. Alors quand il pouvait s'amuser et sortir des bêtises du genre, il le faisait.
    Une fois dans la cabine, il entendit le rire de Yancie qui le fit sourire. Il ne lui en voulait pas qu'elle se moque de lui, il était si maladroit et puis, c'était plutôt bon signe qu'elle rit, sinon, elle se serait ennuyée avec lui, et leurs retrouvailles n'auraient peut être pas été aussi heureuses. Et au fond de tout cela, il y eut un peu de nostalgie, il se rappelait le bon vieux temps avec elle à New York, même si cela avait été court. Le son de son rire était agréable.
    Bon, maintenant qu'il était dans cette cabine, il fallait qu'il fasse quelque chose à la place de rester là, à ne rien faire et l'écoutait rire, surtout que cela n'avait pas duré des heures. Il fit un tour sur lui même pour analyser cette petite cabine. Il n'avait pas beaucoup de place pour bouger quand même. Un grand miroir en face de lui, un petit pouf en cuir qui prenait trop de place à son goût et quelques boules sur l'autre mur pour poser ses vêtements. Il enleva son T-shirt usé, et le laissa sur le petit pouf. Son corps de Skateur n'était vraiment pas mal dans le miroir : musclé, fin... Mais bon, il devait essayer un chandail que sa petite Yancie lui avait trouvé. Il en prit un, et l'enfila, puis ne pu s'empêcher de se regarder de nouveau. Il ne trouvait rien d'extraordinaire à celui là, il n'était pas si différent des autres qu'il avait vu auparavant ça se trouve. D'un côté, il ne savait pas jugé de lui même. Alors il se retourna, et ouvrit le rideau étant donné qu'elle s'impatientait dehors.

    " Je ne vois pas trop l'utilité de les essayer ! Ils sont tous pareil..." Il baissa sa tête et regarda ce qu'il portait. C'était assez simple, et normal. "Il me va, c'est bon ?"

    Des personnes autour d'eux regardaient Freddie. Il venait de remarquer ça, quand on sortait d'une cabine d'essayage, tout le monde vous regarder. Il leur sourit, mais il n'était pas trop se faire remarquer. Sauf si c'était des filles mignonnes. Mais draguer dans un magasin n'était pas son truc vu qu'il n'aimait pas les magasins.

    "J'ai besoin d'essayer l'autre aussi ?" En fait, il en avait marre d'enlever, et remettre ses fringues sur lui. Il n'aurait jamais pu être top model, avec deux secondes top chrono pour se changer dans un défilé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Ven 20 Aoû - 8:30

Il avait quand même raison sur le fait qu’un chandail était un chandail. Seulement, certains ne vont pas à la personne qui les porte, alors qu’une autre couleur lui ferait à ravir mais toujours dans le même model. Ce pouvait vraiment être bizarre que je puisse penser une chose pareille malgré le fait que j’étudiais en design de mode à l’Université de Dallas. Même si je voulais bien le voir dans l’autre t-shirt que je lui avais choisi, je lui souris d’un air compréhensif et lui répondit ;

    Mais non, tu n’as pas besoin d’essayer l’autre. Parce que j’ai déjà le goût de te manger tout cru dans celui-là. Alors, doit bien te faire aussi …


Je regrettai pratiquement aussitôt mes paroles, seulement je ne laissai pas paraitre sur mon visage ou dans mon attitude envers Freddie. Je me disais juste à l’intérieur de moi-même que j’étais une nouille et que je n’avais pas du tout été intelligente de dire ça. On ne sait jamais, il pourrait mal les interpréter et croire que je suis toujours amoureuse de lui ou whatever. Mais bon, s’il l’interprétait un peu de travers, je lui remettrais rapidement les idées en place… Je vis qu’il n’avait pas perdue ses anciennes habitudes qui consistaient à draguer pratiquement tout ce qui bouge car il venait tout juste de sourire à quelques demoiselles qui venaient tout juste de passé devant les cabines d’essayage.

Maintenant c’était à mon tour. Je voulais essayer la paire de mini short que j’avais choisis avec le chandail sans manches de couleur orange. Je m’avançai donc en direction de la cabine de Freddie et le poussai à l’intérieur, tout en refermant le rideau derrière nous deux. Je pouvais facilement deviner le visage qu’affichaient les vendeuses qui venaient de me voir agir sans discrétion. Je suis même sur et certaine qu’en se moment même, elles se parlaient pour savoir ce qu’elles devaient faire … Venir nous voir, aller chercher leur patron ou tout simplement appeler la sécurité du centre commercial. Je lançai un grand sourire avec mes belles dents blanches à mon ex petit ami qui était pas mal drôle à voir en ce moment.

    Maintenant c’est à mon tour d’essayer des vêtements …


J’avais plutôt parlé sur un ton aguichant sans vraiment le vouloir. Je ne sais pas vraiment ce qui me prenait en ce moment. Je sais que parfois je joue les aguicheuses dans les bars, mais là! C’est mon ex petit ami, pas mon futur. J’étais folle, c’en était vraiment la preuve… Présentement, je n’attendais que la réaction de Freddie parce que tout le reste ne reposait que sur lui et ce qu’il ferait ou pas ... C’est encore à voir …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Ven 20 Aoû - 12:41

    Quel soulagement de ne pas à avoir à essayer l'autre ! Yancie avait été compréhensive avec son ex-petite ami. Une chance qu'elle le connaisse, une vendeuse l'aurait forcé. Quoique... le connaissant, il les aurait acheté sans les essayer. Il aurait juste prit quelque chose à sa taille, et même si ça n'aurait pas été à sa taille, vu qu'il est fin, un vêtement trop grand ne l'aurait pas gêné. Il lui sourit quand Yancie lui dit qu'elle voulait le manger tout cru. Il savait que c'était pour rire, et puis, les vieilles bonnes habitudes de parler comme ça reviennent. Non, il ne prenait donc pas ça comme si elle avait encore des sentiments pour lui, mais simplement comme une bonne amie qui rigole.

    " Vite il faut que je l'enlève !!! Au secours j'ai une fille carnivore à côté de moi !!!" Dit-il en rigolant.

    Tous les gens autour les regardaient. Oh, et si on ne peut pas s'amuser un peu avec son ex, après tant de temps s'en s'être vu, ça serait injuste. Et en plus, cela faisait de l'animation dans le magasin. Les boutiques ont beau être colorées, avoir de la musique, mais ça manque toujours d'animation. Cela doit être pour ça que Freddie déteste ça: il aime quand il y a de l'ambiance.
    Il était content finalement d'être venu aujourd'hui faire du shopping, il n'était pas seul, et il pouvait prendre plus de plaisir à rester dans les magasins, vu qu'il pouvait parler et rire. Seul, c'était presque comme s'il allait à un enterrement. C'est à dire les choses auxquelles ont déteste assister et qui vous plombe le moral.

    D'un coup, Freddie se fit pousser par Yancie dans la cabine d'essayage. Il avait vu le regard des vendeuses dehors juste avant, avec leur bouche ouverte d'étonnement, et se posant des questions intérieurement. C'est vrai, souvent les fantasmes des gens c'est de faire ça dans les lieux publics, alors elle pouvait s'imaginer une scène. Freddie quant à lui se demander ce qu'elle allait encore bien pouvoir lui réserver. Yancie pouvait être très surprenante par moment. Mais il ne pensait pas aux mêmes choses que les vendeuses. Peut être allait-elle le forcer finalement à essayer l'autre chandail ? Non, il eut très vite la réponse quand elle ferma le rideau derrière eux. Elle voulait essayer des vêtements. Pas de problème pour Freddie, et puis, qu'il la voit en sous-vêtements ou pas, ça changeait quoi ? Ce n'était pas comme s'il ne l'avait jamais vue nue.

    "Tu as peur que je me sauve que je suis avec toi ?" Dit-il à voix basse, car il pouvait très bien imaginer des curieuses derrière le rideau à vouloir les écouter pour savoir ce qu'il se passe dans la petite cabine.

    Justement, la cabine était petite, c'était assez dure de tenir à deux dedans, ils devaient être assez serrés tous les deux. Il enleva son chandail, l'étiquette du magasin lui grattait dans le dos. C'était désagréable. Mais il ne remit rien sur lui, il n'avait pas envie de gêner Yancie vu que son T-shirt était derrière elle.
    Pour le moment, elle n'avait rien enlevé, il se demandait si c'était bien ce qu'elle voulait qu'il soit dans cette cabine avec lui.

    "Peut-être que ... tu veux que... je ressorte..." dit-il un peu gêné, même si au fond, il n'avait pas envie de sortir. Il aimait la présence de Yancie, et aller dehors c'était s'ennuyer en attendant qu'elle se change, surtout que c'était plus intéressant de rester ici et de revoir ses formes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Sam 21 Aoû - 0:30

J’avais entendue des bruits de pas derrière le rideau. Je pouvais facilement deviner qu’il y avait maintenant un petit attroupement autour de notre cabine. Les gens de l’autre côté du rideau n’étaient pas très, très subtiles. Ils parlaient certes à voix basse, mais ils étaient tellement, que le tout faisait beaucoup de bruit. C’est donc pourquoi Freddie me parlait tout bas. Il ne voulait pas que tout le monde entende ce qu’il me disait. Mais non, je savais très bien qu’il n’allait pas s’enfuir …
    - Si tu oses t’enfuir maintenant, on ne pourra pas rigoler un bon coup au dépend de la populace de l’autre côté, lui dis-je tout bas avec mon super sourire malicieux qui laissait facilement entendre que j’avais une idée derrière la tête.
Je regardai autour de moi la grandeur de la cabine. Merde ! C’était petit ce truc, nous étions pratiquement collé l’un à l’autre tellement la cabine était ridiculement petite. Je n’en revenais pas. Ce qui état bizarre, c’est que je ne l’ai pas remarqué avant. Mais, il faut aussi dire que j’étais toujours seule dans mes cabines d’essayages. J’ai du m’écarter un tout petit peu dans l’espace minuscule qu’était la cabine pour permettre à Freddie d’enlever son chandail. Pourquoi il le faisait ? Peut-être qu’il en avait marre de ce chandail, mais bon… Ce n’est qu’une simple hypothèse.

Maintenant, il était torse nu. J’étais trop absorbé dans la contemplation de son corps pour penser qu’une seule et unique seconde à ce que j’étais venue faire ici. Il était encore plus musclé que la dernière fois que je l’avais vue. Certes ça faisait longtemps, mais bon. Ce qu’il était musclé malgré sa minceur. Il était totalement craquant comme ça. C’est lorsqu’il me demanda s’il devait sortir, que je réalisais que je ne bougeais plus vraiment, que je ne faisais absolument rien.
    - Tu veux vraiment partir maintenant ? On commence seulement à s’amuser avec les autres …
Je parlais tout bas et je lui donnai alors un argument de taille pour qu’il reste un peu avec moi. J’enlevai ma veste turquoise et ma camisole blanche, tout en essayant de ne pas frapper Freddie. Maintenant, il avait une jolie vue sur mon soutien-gorge blanc avec de la dentelle noir et de l’écriture grise et rose qui disait qu’elle était la marque de mon soutif, ainsi que son mon ventre ultra plat et mes courbes harmonieuses. Je n’inventais pas vraiment ce que je disais, puisque lui-même me l’avait déjà sortie quand nous étions encore un couple.
    - Ah oui ! C’est bon, continue … Cette fois-ci je parlais plus fort pour que tout le monde entende et surtout je dus me retenir de rire...
Je donnai un tout petit coup de point sur le côté de la cabine pour faire réagir les gens à l’extérieur. J’espérais seulement que Fred embarque dans la connerie, sinon tout tomberait à l’eau… Je finis aussi par enlever la mini jupe que je portais, il eut alors la vue par excellence. J’avais les sous-vêtements qui allait avec mon soutien-gorge. J’étais pratiquement nue devant lui, mais bon… J’allais bientôt reprendre les vêtements que je voulais essayer, si je pouvais avoir accès au petit pouf en cuir. J’y avais jeté mes affaires tout à l’heure en poussant Freddie à l’intérieur de la cabine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Sam 21 Aoû - 11:50

    Freddie s'imaginait sortir dehors. Avec toute celle foule autour de la cabine...ça se trouve il y avait aussi des gens des autres magasins qui s'y étaient précipités ! Alors que le magasin se plaignent, l'ex-couple leur faisait venir des gens gratuitement. Car oui, après leur petit show, les gens devraient faire style de regarder dans les rayons et peut être qu'ils trouveraient des choses intéressantes. Enfin, tout cela n'était peut être pas vrai, mais c'était fou ce que l'on pouvait s'imaginer derrière un rideau. Le plus certain, c'était qu'il y avait quand même quelques curieux pour les écouter. Le nombre ? inconnu ! S'il sortait maintenant c'est sur qu'ils ne pourraient pas rigoler tous les deux. Il s'imaginait sortir, torse nu devant tout le monde les bras ouvert, grand sourire, et disant: "A qui le tour !" Ça aurait été aussi surement drôle, mais bon, ils auraient pu croire que monsieur était un rapide, alors que ça n'en était pas un.
    Mais non, il ne voulait pas partir. Le jeu venait de commencer, et il aimait jouer. En même temps, cela lui permettait de retrouver la complicité - amicale, bien sûr-, qu'il avait avec Yancie autrefois. Il n'avait jamais fait ça jusqu'à présent, mais ils avaient eu d'autres occasions de rire, même si elles étaient peu nombreuses à son goût. C'est pourquoi il comptait bien rattraper le temps perdu.

    "Ne t'en fait pas, je ne veux pas partir, c'est beaucoup plus intéressant ici..."

    Il avait ce privilège d'être avec Yancie,et de s'amuser. Il ne voulait pas partir, mais c'était parce qu'elle ne faisait rien et il avait eu l'impression de la déranger. On ne sait jamais, peut être qu'elle était gêné de se déshabiller devant son ex. Il y en a qui sont comme ça : même si elles ont vécu de merveilleux moments avec un homme, se dévêtir devant lui était pareil que si c'était un inconnu. Mais cette pensée s'effaça de son esprit quand elle enleva sa veste et sa camisole. Elle avait gardé toutes sa beauté. Ses courbes étaient les mêmes, rien n'avait changé chez elle, comme s'il l'avait vu la veille. Il lui fit un petit sourire, et resta à la contemplait, ébahi par sa beauté.
    Il se réveilla quand elle commença à vraiment jouer avec les gens dehors. Il fit un petit hochement de tête de droite à gauche et lui souriant. C'était du Yancie tout craché ça. Mais il savait qu'elle voulait qu'il fasse de même, alors, allons-y :

    "Oh oui, t'aime ça bébé...Hein ? Ohhhhhh" Il avait prit la même hauteur de voix que Yancie avait, et stimuler de la passion comme il le pouvait, mais c'était assez réaliste.

    Freddie l'observa enlever sa jupe. Même ses cuisses étaient parfaitement belles et inchangées. Il avait peur de retomber amoureux d'elle. Il savait qu'il ne devait pas, mais la tentation était forte. Il comprit qu'elle voulait accéder au petit pouf vu qu'elle le regardait, alors il se poussa un peu.

    " T'en veux encore baby ?" Il sourit un peu, mais ne cessa de la regarder avec envie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Sam 21 Aoû - 21:11

Je savais tellement que j’allais lui faire cet effets la ! Je le connais trop bien pour savoir qu’il ne serait pas partie et ce même si j’étais resté habillée. Mais la, il bavait presque devant moi. Ça en devenait vraiment marrant à voir, mais je ne devais pas rire, sinon les autres allait comprendre ce qui se passait et ils partiraient tous … Dans ce cas là, l’amusement serait beaucoup moins long et drôle. C’est vrai, rire au dépend des autres est très souvent bien plus drôle, sauf quand ça devient méchant … Par chance, Freddie avait embarqué dans mon jeu, donc tous ne serait pas fini tout de suite..
    - Ouais, c’est ça pousse toi un peu plus…
Ça ne paraissait pas à l’extérieur de la cabine, mais en ce moment, Freddie était énorme ! Il prenait tellement de place, mais bon. Je décidai de le pousser un tout petit peu encore premièrement pour avoir plus de place et ensuite, pour que ça fasse du bruit et que les clients s’imaginent des trucs à la hauteur de leur imagination. Juste avant de prendre mes vêtements, je poussai un autre cri de jouissance.
    - Oui, j’en veux encore! Je t’aime, mais j’aime encore plus ce que tu me fais vivre !
L’intonation était parfaite et je pouvais facilement imaginer le visage des clients. C’était tordant à imaginer. Mais bon, il ne fallait pas rire! Je pris mes vêtements en retenant un fou rire. J’enfilai le haut sans manche de couleur orange ainsi que la paire de mini short que j’avais trouvé quelques minutes plus tôt. C’était surement au grand déplaisir du jeune homme à côté de moi, mais je devais quand même savoir, si le tout me faisait avant de l’acheter.

J’étais pratiquement toutes habillées quand j’entendis des pas de gros messieurs de l’autre côté du rideau. Bah oui, je pouvais deviner qu’ils étaient gros, les pas sonnaient plus fort que les autres.. Ils avaient de grosses voix. Je l’ai su quand ils ont demandés aux clients autour de la cabine ce qui se passait à l’intérieur. Même que l’un deux cogna contre la paroi de bois qui se trouvait entre les rideaux de chaque cabine.
    - Allez les jeunes . Ça suffit la dedans. Sortez, maintenant.
Oh, oh ! Voir que les caissières du magasin avait appelé les agents de la sécurité du centre commercial. Elles n’avaient donc pas vraiment pensé à venir cogner elles-mêmes et à nous demander de sortir. Mais ça avait l’air que non… M’enfin, je me collai contre Freddie et je lui chochutai à l’oreille.
    - La cavalerie est arrivée… Qu’est-ce que l’on fait maintenant ?


HJ || Je dois t'avouer un truc .. C'est la première fois que je m'éclate autant en Rp ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Dim 22 Aoû - 19:13

    Plus le temps passait, et plus leur petit jeu était drôle. Parfois il parvenait à entendre des gens chuchotaient, enfin, ils croyaient qu'ils chuchotaient, mais en fait, ils parlaient assez fort pour que Freddie perçoivent leur paroles . Il y avait des " Oh, mais c'est dégueulasse de faire ça ici, et dire qu'on se change dedans après..." ou bien encore des " Ils n'ont pas honte !". C'était assez marrant à écouter, et Freddie avait parfois envie de rigolait, mais il se retenait. Il regardait Yancie pour rester concentrer. Mais elle était aussi drôle à voir.
    En même temps, il se disait qu'elle était assez bonne pour simuler, et ça lui en faisait presque peur. Les femmes sont si bonnes que ça pour simuler ? Alors, est-ce que les hommes leur font vraiment du plaisir, ou elles simulent pour leur faire plaisir ? Il n'avait pas envie de lui demander tout de suite si elle l'avait déjà fait avec lui, pour ne pas casser leur jeu, mais il gardait en mémoire cette question pour plus tard. Ils venaient tout juste de se retrouver et ils ne resteraient pas des années dans cette cabine, il pourrait lui poser la question plus tard.

    " Hummmmm" jouit-il avant de dire: " Ooooh , moi aussi je t'aime baby, ... Oh j'aime ça !"

    Il cogna avec son coude la paroi de bois qui séparée les cabine, et les gens pouvaient d'autant plus s'imaginait des choses. mais la cabine était vraiment petite, et il était facile de se cogner quand on était à deux dedans.
    A son grand malheur, elle se rhabilla. Il était privé de ses jolies formes, mais en même temps, il la trouvait quand même sexy dans les vêtements qu'elle avait choisi. Elle avait vraiment de bons goût en mode, est heureusement vu qu'elle voulait en faire son métier.
    Son esprit fut très vite déconnecté d'elle. Il entendit les pas de l'agent de sécurité, et au son de ses pas, il devait être assez bien baraqué, et ça risquait d'être dur de se battre contre lui. Freddie devait sûrement être une plume pour lui. Les ennuis allaient commencer, mais le jeune homme était un habitué, et il savait comment gérer ça, ou tout au moins, la plupart du temps, et il espérait que cette fois, ça fonctionne aussi.
    Yancie se colla à lui, mais il essayait de se retenir de trop sentir son doux parfum qu'il aimait temps pour ne pas vouloir l'embrasser. Ce n'était pas le moment. Elle lui paraissait un peu inquiète, ce qui était normal étant donné que comme lui elle ne savait pas ce qui les attendait, mais elle l'était moins que d'autres personnes auraient pu l'être. Yancie n'était pas non plus une petite fille hyper sage, elle aimait jouer comme Freddie, sinon, elle ne serait pas avec lui dans cette cabine d'essayage prête à avoir des ennuies. Il poussa doucement Yancie et reprit son T-shirt qu'il remit sur lui en deux seconde et se pencha vers elle.

    " On va leur montrer ce qu'ils veulent voir..." il fit planer un petit suspense, et continua de lui murmurer : " La vérité..."

    Il se recula, et ouvrit le rideau d'un coup. Il y avait au moins vingt à trente personnes de réunies autour d'eux. C'était la première fois qu'il avait eu autant de succès. On voit qu'il y a des curieux et des vicieux surtout. Il y avait un gros agent de sécurité noir, habillé d'un costume et d'une cravate, qui les regardait avec un air grave. Freddie devait être le seul à avoir un petit sourire sur le coin des lèvres. Il fit un pas en avant, et regarda Yancie restée dans la cabine.

    " Tu es superbe chérie !" Il lui fit un petit clin d'œil, le "chérie" était sortit tout seul de sa bouche, surement par habitude, puis il regarda les autres. " Qu'est-ce que vous vous étiez imaginé ?" Cette question était idiote, il connaissait évidemment la réponse, mais il voulait bien voir si quelqu'un oserait le dire.

    " C'est interdit d'essayer des vêtements ?"



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Lun 23 Aoû - 2:10

Je trouvais ça tellement drôle. La situation était marrante pour Freddie et moi, alors que pour les autres, elle était totalement sérieuse. Je savais que maintenant que l’agent de sécurité était arrivée, on allait tous les deux avoir des ennuies pour avoir créée tout cet attroupement et avoir déranger le calme habituel du centre commercial. Sauf que j’en avais rien à faire. Je suis habituée d’avoir des ennuies et disons que lorsque l’on vit dans le Bronx pendant 18 ans, c’est comme si l’on vivait perpétuellement dans les ennuies. Dans mon cas, je les crée par moi-même et je m’amuse avec. Il faut savoir jouer parfois !

J’étais encore collée contre lui, j’étais si bien. Je m’ennuyais un peu de cette place si confortable. Comme il n’était pas gros, je ne pouvais pas me perdre dans ses bourrelets, comme il n’était pas trop mince, ses côtes ne me rentraient pas dans la poitrine. Il est juste parfait ! Il finit par me repousser doucement afin de pouvoir remettre son chandail. J’étais un peu déçu, mais je devins vite intriguée quand il me dit que l’on allait leur montrer la vérité. Qu’est-ce qu’il allait faire encore ?? Je n’eu même pas le temps d’ouvrir la bouche pour le lui demander que j’obtins ma réponse.

Bah oui, logique… Ouvrir le rideau pour que les autres nous voient. Il me fit alors un clin d’œil en me disant que j’étais ravissante. Je ne fis même pas attention au chérie, j’étais premièrement habituée et deuxièmement, il fallait bien que les gens comprennent que l’on se connaissait et pas que nous étions de purs inconnus. M’enfin bref. Je finis par faire une petite pose de mannequin pour montrer mon nouvel accoutrement en disant ;
    - Ouais, je le sais …
C’est quand Freddie demanda aux autres ce qu’ils s’étaient imaginé que je fus prise de fou rire. Mais je me repris La question était tellement stupide qu’elle prit tout le monde de cours, même l’homme de la sécurité. Certains avaient même les yeux gros comme deux dollars – si tu veux voir à quoi ça ressemble. Ici -, alors que d’autres avaient la mâchoire qui pendait jusqu’au plancher. Ils étaient marrants à regarder. Quelques-uns auraient été digne d’une bande dessinée. Quand l’agent de sécurité reprit ses esprits, il me sortit de ma contemplation de la clientèle du magasin.
    - Maintenant vous allez me suivre tous les deux. On va avoir quelques petites choses à se dire.
    - D’accord, mais je me change avant. Je veux pas partir avec les vêtements du magasin. Je regardai l’agent avec un air de défi, dans le genre, empêche moi en pas. Je me tournai vers Freddie et le pris par le bras. Toi, tu viens avec moi !
Je l’entrainai une seconde fois dans la cabine et je refermai le rideau derrière nous. Nous avions déjà des ennuies, un truc de plus sur la liste ne changerait pas vraiment grand chose. Si je l’avais ramené avec moi c’était pour une chose qui me trottait dans la tête depuis tout à l’heure et dont j’avais vraiment le goût depuis que je m’étais collée contre lui. Sans qu’il puisse faire un seul geste, je l’embrassai…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Lun 23 Aoû - 13:09

    Leurs visages étaient si drôles ! Yancie les avait aussi vu, et elle avait rit. Freddie s'était retenu quand même. Il fallait garder un minimum de sérieux quand même, non ? Mais ce qu'il lui avait dit, sur le fait que ses vêtements lui allaient à merveille et qu'elle était ravissante, il le pensait vraiment. Il y avait un peu de nostalgie dans son regard quand il pensait à ce qu'il avait perdu. Ce gros vigile le déconnecta de sa pensée.
    Il voulait surement les entrainer dans une pièce à part, surement sombre avec une lampe comme une salle d'interrogatoire, ou peut être au commissariat. En fait, il n'en savait rien, mais bon, Yancie les avait un peu sauver pour quelques minutes. Quelques minutes de répit en plus. Il lui sourit, elle était toujours là au bon moment. Mais elle avait raison, elle n'allait pas partir de là avec les vêtements impayés sur elle.
    Et paf, dans les dents de l'agent. Il fit une drôle de tête d'ailleurs quand il vit Freddie et Yancie repartir dans la cabine, mais il resta à ne rien faire.

    " Non pas à ... deux..." finit-il a dire trop tard quand les deux jeunes gens étaient déjà dans la cabine.

    Leur petit jeu allait recommencer, quoi que... il serait plus intéressant à présent. Yancie ne se changea pas, et elle s'approcha de Freddie afin de l'embrasser. Il n'avait pas voulu le faire avant pour ne pas lui rappeler leur passer, mais à présent qu'il savait qu'elle en avait eu aussi envie tout comme lui, il prolongea son baiser. Cela faisait pourtant une éternité qu'ils ne s'étaient pas embrasser, mais il s'en rappelait comme si c'était la veille. Ses lèvres étaient doucement sucrée. Le jeune homme savait qu'il risquait de s'embarquer dans plus de problèmes. Il espérait que Yancie veuille aller plus loin que ces simples baisers. Il posa ses mains sur la taille de la demoiselle, et commença à lui lever son chandail.

    " N'oublie pas que tu dois te changer..." Lui murmura-t-il avant de lui enlever complétement son chandail, et de le laisser tomber sur le pouf, et d'embrasser son coup avec tendresse.
    Yancie rimait avec "Folie", et celle fille le rendait fou...

    " Cette fois-ci ne restait pas des heures dans cette cabine jeune gens..." grogna l'homme de la sécurité, mais ses paroles étaient dans le vide. Freddie s'en fichait, et c'était aussi probablement le cas de Yancie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Mer 25 Aoû - 3:27

Je n’avais pas pu me contenir plus longtemps. Lorsque je l’ai embrassé tout m’est revenue en mémoire ; tous les moments que l’on avait vécu, la première fois que l’on s’était rencontré et surtout la dernière fois que l’on s’était vu. J’étais totalement collée contre le corps de Freddie. Son odeur me rappelait tellement de bon souvenir et le gout de ses lèvres me faisaient chavirer comme si l’on ne s’était jamais séparé. Je sentis le contact de ses mains contre mes hanches alors qu’il m’enlevait mon chandail.
    - Je ne l’ai jamais oublié … Je suis simplement trop occupée pour le moment, lui chuchotais-je entre deux baisers.
J’entendis au loin la voix de l’agent de sécurité qui nous disait de ne pas rester trop longtemps dans la cabine. Seulement, je ne savais pas trop si on en aurait pour longtemps ou non. Tout dépendait de nous deux, si l’on décidait de le faire vraiment dans cette cabine trop petite ou si l’on décidait d’être sage pour ne fois. Malheureusement pour l’agent et heureusement pour nous deux, j’optai pour la première option. Je trouve que la petite orde de voyeurs et de pervers ajoute un plus à l’excitation du moment.
    - Oui messieurs l’agent, ça ne prendra pas trop de temps cette fois-ci, lançais-je dans les airs plus pour le faire taire qu’autre chose. Je rajoutai alors plus bas, d’une voix un peu sensuelle, pour que seul Freddie m’entende, seulement, cette fois-ci, on ne simulera pas.
Je continuai de l’embrassai langoureusement, tout en baladant mes mains vers le bas de son corps. Lorsque je trouvai son bouton de pantalon, je le défi sans attendre et je descendis par la même occasion sa braguette, son jeans descendit alors jusqu’à ses chevilles. L’excitation vibrait dans chacune des fibres de mon corps. Je sentais mon pouls s’accélérer et ma respiration devenait saccader. C’était exactement l’effet que Freddie me faisait quand l’on sortait ensemble …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Mer 25 Aoû - 17:43

    A présent, plus rien ne pouvait nous perturber. En tout cas, pas moi. Le gros vigile pouvait bien taper contre la paroi autant de fois qu'il voulait, je n'aurait lâché les lèvres de Yancie pour rien au monde. Elles m'avaient tellement manquées que je voulais en profiter tant que je pouvais avant qu'elles ne me soient de nouveau arraché. Je lui souris cependant quand elle me dit qu'elle n'avait pas oublié qu'elle était venue ici pour se changer et qu'elle était trop occupée. Bien entendu, je n'allais pas la priver de cette occupation que je partageais aussi. Si je lui avais dis cela avant, c'était parce que je voulais qu'elle se déshabille.
    Le haut : c'était fait, quoi qu'il restait toujours son soutien gorge, mais ça ce n'était pas si grave, autant lui enlever d'abord le bas.

    Le vigile avait dit qu'on ne reste pas de trop dans la cabine. Je n'avais rien dit, mais Yancie avait répondu. Pour ma part, je me dis que l'on resterait aussi longtemps qu'il fallait. Je n'avais plus envie de quitter cette cabine. Je me demandais même pendant deux secondes, ce que cela ferait si on restait trop longtemps ici et qu'ils nous entendaient de nouveau, mais sans simuler, comme Yancie venait de me le chuchoter à l'oreille - et qui me décrocha un sourire entre deux baisers. Allez-il ouvrir le rideau, ou nous écouter de nouveau ? Dans tous les cas, c'était assez excitants au fond, et nous n'avions plus rien à perdre. Des ennuies pour des ennuies, alors autant en profiter à fond.

    " Je n'ai pas envie de simuler de toute manière..." Lui chuchotai-je à mon tour à son oreille avant de l'embrasser dans le cou pendant qu'elle déboutonnait et laissa tomber au sol mon pantalon.

    Le fait qu'elle dise qu'elle ne veuille pas simuler, me ravit aussi. Mon doute sur le fait que les filles auraient pu simuler leur plaisir avec moi s'en alla. J'espérais tout au moins qu'elle ne le ferait pas.
    Je glissais mes mains sous son mini short, que je fis descendre et qui poursuivit son chemin jusqu'au sol, seul.
    Mon corps était collé contre celui de mon ex-petite amie. Je sentais son cœur battre la chamade, comme si c'était la première fois que nous le ferions. C'était la même chose pour moi. J'avais beau la connaître, cette fois-ci, j'avais l'impression de la redécouvrir.
    Une main me servait pour la serrait sur moi, et l'autre, ma main gauche s'amusait à découvrir ce qu'il y avait sous les sous-vêtements de ma belle. Elle détacha les agrafes de son soutien gorge, puis descendit vers le sous-vêtement du bas. Je m'amusais avec les dentelles, avant de lui abaisser. Mes lèvres ne cessèrent pas de l'embrasser avec passion.


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Jeu 26 Aoû - 18:03

Je le retrouvais enfin. Le Freddie que j’avais toujours connu, celui qui me faisait trembler de partout et qui me rendait complètement folle et si souriante. Je l’embrassais avec passion et encore plus à chaque fois qu’il me resserrait contre lui. J’aime sentir le contact de son corps avec le mien. Je m’y sentais encore plus confortable que dans mon lit. Je voulais sentir le contact de sa peau chaude contre la mienne. Comme mes mains le seraient à la taille, j’en profitai pour lui retirer son chandail. Je n’allais quand même pas la seule à être pratiquement nue.

Presqu’au même moment, il dégrafa mon soutien gorge, j’en profitai, donc, pour l’enlever et le jeter par terre. Nos poitrines nues étaient maintenant collées l’une à l’autre. Je pouvais sentir nos cœurs battre à la chamade à l’unisson. Nos respirations étaient aussi saccadées l’une que l’autre. Mes bras étaient maintenant autour de son cou, même s’il voulait s’en aller, je ne crois pas que je le laisserais partir. C’est quand j’eue cette pensée qu’il m’abaissa ma petite culotte. J’étais maintenant totalement nue contre lui. L’excitation se sentait dans toutes les fibres de mon corps.

Je venais de poser mes mains sur le creux de ses reins, quand le garde de sécurité dit un autre truc, que je ne compris pas trop, trop sur le moment. Je ne lui répondis rien sur le moment, mais j’arrêtai net d’embrasser Freddie quand j’entendis le bruit d’un rideau que l’on tirait. Le garde se tenait dans l’ouverture et nous regardait fixement. On aurait juré que l’on n’était pas les premiers à le faire dans une cabine d’essayage. Comme Freddie était de dos au rideau, je me contais très chanceuse car il pouvait me cacher du regard de l’agent de sécurité.
    - Ouais, bon. Vous pouvez sortir maintenant, ça ne m’enchante pas trop de me faire regarder par un vieux pervers dans votre genre pendant que je me rhabille. Le ton de ma voix me donnait l’air d’être tout à fait sur de moi, mais dans le fond j’avais la trouille.
J’espérais qu’il dégage au plus vite que je puisse me rhabiller et que je parte à mon tour. Je n’avais pas l’intention d’être humiliée plus longtemps. Je me sentais assez mal à l’aise comme ça. Même s’il avait l’intention de vouloir m’interroger où je ne sais pas trop quoi, je suis sur que je m’arrangerais pour courir plus vite que lui. Anyway, tout le monde le sait, quand un gros essaye de courir ça ne fonctionne pas, donc Freddie et moi, on aurait toutes les chances de notre côté.

HJ || Oh, mais c’est correct. Moi, il faudrait que j’essaye d’écrire à la troisième personne. Bref, je sais que c’est long, je n’avais rien d’autre à faire en attendant mon cours de Philo. =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Sam 28 Aoû - 0:24

    Je n'aurai jamais pensé que des retrouvailles pouvaient être aussi belles que ça. Le jour où je l'avais quitté, à regret, je m'étais dit que je tirais un trais sur une chose merveilleuse, et que je ne la retrouverais probablement plus. Nous ferions nos vies, chacun de nôtre côté, et nous nous serions oubliés. Mais comment oublier une fille aussi belle et qui possédait le charisme et la joie de Yancie ? je n'avais pas vraiment trouver le moyen. Certes, j'y pensais moins et j'allais voir d'autres filles, mais au fond, on garde toujours ces souvenirs au fond de nous. J'étais heureux de la revoir, et j'avais l'impression que quelque chose de nouveau commençait à Dallas.

    Nos corps s'embrasaient l'un contre l'autre. Elle avait fini par être nue contre moi. A cet instant, je sentis son corps battre encore plus fort qu'auparavant. Le mien accéléra par la même occasion. Ses mains se resserraient autour de moi. Soit c'était pour se rapprocher plus de moi, soit c'était pour ne pas que je m'en aille. Mais de toute manière, je ne serais pas parti, nous étions en train de vivre quelque chose de merveilleux, et pour rien au monde je n'aurai échangé ma place avec un autre homme. Mes baisers passionnés lui montraient que j'étais bien avec elle.

    La voix du vigile me paraissait à des kilomètres de nous tant j'étais plongé dans cette passion. Mais, Yancie s'arrêta nette de m'embrasser. Au début, je n'avais pas fait vraiment attention, j'avais continué pendant quelques secondes de l'embrasser sur la joue, puis, je m'aperçus qu'il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. le rideau s'était ouvert. Et merde ! Il ne manquait plus que ça. Par chance, nous n'étions pas encore passé à l'acte avec Yancie, mais notre position était plutôt gênante. J'avais encore mon boxer sur moi, et donc, étant dos à moi, les gens ne pouvaient voir que mes fesses. Elles n'avaient rien d'extraordinaire. Je n'osais même pas tourner ma tête vers lui, mais je m'imaginais parfaitement sa tête, avec son air grave et nonchalant. j'avalai ma salive. Yancie allait peut être encore me sauver la mise, mais elle y allait fort en le traitant de pervers. Remarquez, on était déjà sur la liste de ceux qui avaient des problèmes.

    " J'ai dit: Rha-bi-llez - vous !"
    Dit-il en articulant bien. "Que faisiez vous là ? ca fait déjà dix minutes que vous êtes dedans..." Puis il rajouta : "Ne me dites pas qu'il vous faut tout ce temps pour vous changer !"

    Je serrai les dents. De toutes manières, il savait très bien ce que l'on faisait.Je retournais que ma tête vers lui, il ne fallait pas que je bouge, Yancie était nue, et je n'avais pas envie que ce pervers en profite.

    " Je suis certain que vous seriez le premier à faire ça dans une cabine si vous aviez une femme !" rétorquai-je . je ne savais rien de sa vie personnelle, mais à la façon dont il était attiré par ce que nous faisions, il y avait bien une raison. Cela devait surement être mieux que ses vieux porno russes.

    " Venez tout de suite dans mon bureau, on verra ça avec la police" dit-il en s'avançant vers nous.

    "STOP !" L'interrompis-je, et il s'arrêta net. Je tendis ma main derrière ma tête, et je refermai le rideau. Yancie était nue, il n'allait quand même pas la trainer de force dans le magasin pour l'humilier. " Laissez là au moins s'habiller."
    Je la regardai, je ne savais pas quoi faire. En même temps, le vigile pouvait ouvrir le rideau encore à tout moment.


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Sam 11 Sep - 21:23

Les évènements me prenaient totalement de cours. Je ne savais plus quoi faire… Tout ce que j’avais envie c’était de m’enfuir, de courir loin d’ici et d’essayer de ne pas penser au fait que Gossip Girl adorerait poster cela sur son blog. Je ne disais plus rien pendant que Freddie lui parlait. Par chance, il avait décidé de ne pas bouger. Je me sentais assez vulnérable comme ça, même derrière lui, ça l’aurait été pire s’il avait bougé plus que ça tête.

Il finit par refermer le rideau dans le visage de l’agent de sécurité pour que je puisse me rhabiller. * Merci mon Dieu ! * Je me tournai vers mes vêtements sans presse et commençai à me rhabiller tranquillement. Je pensais à ce que j’allais faire pour semer le garde. Égoïstement, je ne pensais même pas à Freddie qui se trouvait tout juste derrière moi. C’est quand j’enfilai mon chandail et que je me retournai vers lui que je compris que je l’avais oublié. Je me penchai et pris son t-shirt.
    - Maintenant habille toi, lui dis-je en lui lançant gentiment son chandail. J’ai un plan pour sortir du centre d’achat sans avoir l’interrogatoire du gros truc de l’autre côté du rideau.
Je n’avais pas l’intention de lui parler de mon plan, sinon on aurait un peu trop l’air suspect. M’enfin, j’attendis patiemment qu’il mette son chandail avant d’ouvrir le rideau en grand sur une foule de gens et bien sur le garde qui nous attendais les bras croisés. J’avais un immense sourire aux lèvres et mes yeux pétillaient de malices comme chaque fois que j’allais désobéir aux ordres. Malgré mes nombreux essais, je ne réussissais jamais à enlever ce pétillement parce que des fois mes plans tombaient à l’eau à cause de ça.
    - Maintenant, vous allez me suivre tous les deux. On a des choses à se dire, nous dit le garde de sécurité de sa voix grave.
Je regardai autour de moi la quantité de gens qui étaient là à nous regarder. Il y avait aussi une bonne gang d’adolescents qui allaient à UPD et qui nous prenait en photo pour envoyer ça à leur amis ou GG. Mais bon, j’en avais rien à faire. Comme l’agent me prenait par le bras et m’entrainais vers son bureau puisque je ne bougeais pas, je dit à l’auditoire ;
    - J’espère que vous avez aimé le spectacle, on va être de retour dans une heure après une pause bien mérité. Je lançai en même temps un baiser dans les airs comme les stars le faisaient si bien.
Je savais que Freddie nous suivait parce que j’entendais ses pas et quand je me retournai vers lui, je lui fis un clin d’œil avec un immense sourire. Mais le garde me ramena vite vers l’avant car il tenait toujours mon bras. Je tournai ma tête vers lui et lui dit ;
    - Vous savez qu’à 19 ans, je suis capable de marcher toute seul ? J’ai pas besoin d’un accompagnateur …
Je fis en même temps un geste de bras pour me dégager de son étreinte. Je croyais qu’il me tenait trop fort pour que mon bras se dégage, mais en fait, je réussi à me libérer ! Je m’éloignai de lui un tout petit peu avant de me tourner totalement vers Freddie.
    - Cours !!
Et je partie à courir en même temps, en priant super fort pour que le garde soit trop gros pour réussir à nous rattraper…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Lun 13 Sep - 1:27

    Je ne savais pas quoi faire. Cette situation m’arrivait assez rarement, mais là je n’osais plus rien faire, ni bouger. Je regarder Yancie se rhabiller tranquillement, pendant que je me disais que ce gros vigile pouvait encore ouvrir le rideau à n’importe quel moment. Je ne voulais pas qu’il voit de nouveau Yancie à moitié nue. Peut être que si cela aurait été une autre personne –un coup de passage- je m’en serait royalement fichu, mais là, c’était Yancie, et tout était différent. Je me sentais en devoir de la protéger. Malheureusement nous étions dans une impasse. De d’autre côté du rideau, il était certain que tout le monde nous attendait, et surtout ce gros monsieur pas très sympathique.
    J’avais beau avoir mon regard figé sur Yancie, j’étais tellement perdu dans mes pensées que je ne la voyais pas. Cependant, le fait qu’elle me parle et quelle me donne mon chandail me ramena à mes esprits. Je le mis, tout en l’écoutant finir sa phrase à propos de son plan. Elle ne m’en avait pas dit plus, et je ne lui en avais pas demandé plus non plus. Je la laissais faire, j’avais confiance en elle. Débrouillarde comme elle est, j’étais sûre qu’elle trouverait la meilleure des solutions. Je pris ensuite mon pantalon que j’enfilais sans tarder.

    Son sourire montrait ô combien elle était sûre de ce qu’elle allait faire. Bien que j’y croyais le plus sincèrement possible, je priais au fond de moi pour que ce plan n’échoue pas et pour que je ne fasse pas de gaffe. Car là était le problème : quand quelqu’un à quelque chose en tête et que l’autre ne le sait pas, il y a toujours un risque de faire un faux pas.
    Mais je pouvais tenter de positiver : le maximum que l’on risquerait : un interrogatoire ? Il nous demanderait peut être aussi quelle position on a fait pour qu’il essaye un jour ? Peut être au maximum vraiment, une nuit au bloc de police, mais qu’est-ce qu’il ferait d’un « couple » qui fait l’amour ? Je crois que c’est quelque chose de tout à fait normal. Et tout le monde a le droit de s’exprimer comme il le souhaite, sinon notre liberté est compromise. De toute manière, on pourrait toujours trouver des arguments pour s’en sortir. Disons que le plus chiant dans l’affaire serait de perdre du temps, cloitrés dans une pièce avec une lampe pointée sur vous, et des murs sombres.

    Le rideau était ouvert. Le garde s’en prit directement à mon amie, en l’attrapant par le bras. Je n’aimais pas ça du tout, mais je pense qu’elle avait du le prévoir dans ses plans avant étant donné qu’elle restait toujours aussi confiante et provocante. Cela me décrocha un petit sourire malgré la situation dans laquelle nous étions fourrées. Bien que j’eue envie de mettre une bonne droite au vigile noir, je me retins pour ne pas vraiment finir au commissariat et avoir le droit à quelques heures de travaux d’intérêt général. D’autant plus que cela aurait pu faire foirer tous les plans de la belle.

    Je décidais de les suivre, bien que j’eus la possibilité de m’enfuir. Mais laisser une fille avec un gros comme ça, il ne valait mieux pas. Et je n’avais nulle envie de laisser Yancie se débrouiller toute seule. On était dans le pétrin à deux, je la suivrais jusqu’au bout. Son clin d’œil et son immense sourire me rassurer toujours. A la voir on aurait dit une grande gamine fière d’avoir était punie, et qui avait des idées encore derrière la tête. Mais au final : c’était bien ça.

    Elle me surprit quand elle se libéra d’un seul coup de l’emprise du gros garde. Je restai quelque secondes à ne rien faire, et peu de temps après son ordre et un regard à celui qui s’était fait piégé, j’exécutais. Je suivis Yancie dans la foule qui restait sans bouger, et juste à nous regarder. C’est dans ce moment là qu’on voit ce que sont vraiment les gens : des spectateurs qui n’essayent pas d’aider le « gentil » qui est censé régler le calme, mais qui laissent plutôt faire les voyous juste pour avoir de l’animation et voir ce qui se passera pas la suite. J’avais bien envie de le savoir aussi. Je me retournai tout en continuant de courir pour voir où en était le garde : il avait déjà du mal à se frayer un chemin dans la foule, et courir n’était pas une des tâches les plus simples pour lui non plus. Il prit son téléphone accroché à sa ceinture, et je devinais qu’il devait appeler des renforts. J’espérais que Yancie avait prévu quelque chose pour ça dans son plan.

    « On fait quoi alors maintenant ? »
    Lui demandai-je tout en continuant de courir.

    Sortit du magasin, je regardai vite fait autour de moi pour voir où on pouvait aller. Il y avait des gardes à l’étage, dont un penché sur la barrière nous regardait et était près à descendre pour venir nous choper.

    Je pris la main de Yancie et l’emmener dans un petit creux, juste à côté d’une plante artificielle. Nous étions un peu caché, mais pour combien de temps ?

    « Si on sort maintenant, c’est sûr qu’on risque de se faire prendre… » Lui dis-je un peu essoufflé. "Ils nous y attendent, c"est certain !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Dim 19 Sep - 11:50

Nous courrions dans le centre commercial en évitant les personnes et les obstacles. Un regard en arrière de moi me permis de voir le garde appeler des renforts. Étrangement, je n’avais pas pensé au fait qu’il pouvait appeler de l’aide. Le pire, c’est que ce n’était pas mon style de ne pas penser au truc de se genre. Quand Freddie me demanda ce que l’on faisait maintenant, je n’en savais trop rien ….
    - Honnêtement, j’en sais fichtrement rien …. Lui dis-je tout en continuant de courir.
Il y avait des gardes à l’étage, tous étaient au courant de notre fuite et étaient prêt à nous arrêter en cas de besoin. Mais bon, je continuais de courir en espérant que l’on puisse atteindre la sortie du centre commercial, mais comme je pensais à ça Freddie me prit la main. J’adorais ce contact avec sa peau, bref …. Il finit par m’entrainer dans un petit creux, assez mal éclairé, où il y avait une plante verte, surement en plastique à mon avis.

    « Si on sort maintenant, c’est sûr qu’on risque de se faire prendre… » me dit Freddie un peu essoufflé. "Ils nous y attendent, c"est certain !"
J’essayais de réfléchir, mais j’étais trop occupé à reprendre mon souffle. J’étais peut-être en forme, mais j’étais jamais préparé pour une course comme celle là. Je m’écrasai contre le mur du fond et je me laissai glisser vers le sol. Il y avait juste assez de place pour que je puisse m’asseoir par terre. Je levai ma tête vers le bel américain d’origine Italienne.

    - Je le sais déjà. C’est pourquoi, on va rester ici un petit bout de temps.
Je respirais tranquillement tout en réfléchissant à ce qu’on allait faire. Il y avait deux options ; soit on se faisait prendre par la sécurité, soit on réussissait à s’enfuir grâce à un bon plan. Le problème, c’est qu’il fallait en trouver un et disons que là, j’étais un peu à cours d’idée. Je ne savais plus trop quoi faire. Je réfléchissais le plus vite que je pouvais, parce que je savais très bien que l’on pouvait se faire prendre. Je devais réfléchir à tous les points avant de prendre une décision. Je ne devais pas refaire la même erreur qu’au départ.

Malgré le son de nos deux respirations, j’entendis des bruits de pas plutôt sonores qui venaient dans notre direction. C’était surement un agent de la sécurité qui était à notre recherche. Je pris le bras de Freddie pour qu’il s’assoit lui aussi, car s’il restait debout, on aurait plus de chance de se faire remarquer et disons que c’était pas trop le but de s’être trouvé une cachette. Quand le jeune homme fut enfin assis à côté de moi, je lui affichai un de mes fabuleux sourires moqueurs.

    - Bon …. Je t’ai dit ce que je faisais ici. Maintenant, c’est à ton tour de me dire ce que tu fais par ici, aussi loin de New York et de ta petite Italie.
Il faudrait bien passer le temps. Ouais, le temps. Ça, c’est un truc qui passe soit trop vite ou trop lentement. Il est rare que le temps avance comme on le voudrait. Mais bon, j’ai plus l’impression qu’il varie selon l’instant, la perception de ce qui se passe et bien sur si on est en bonne compagnie ou non. M’enfin bref… Le temps dans la cabine d’essayage avait passé à une vitesse folle, tandis qu’en ce moment même, caché derrière une plante verte de plastique, le temps allait surement ralentir puisqu’il n’y avait pas trop d’action.

Les bruits de pas que j’avais entendu il y a près de deux minutes passaient justement devant nous. C’était un grand agent de la sécurité, pas le même qui nous avait coincé tout à l’heure, mais celui là, il était encore plus balaise que l’autre. Il passa devant nous sans nous voir par chance. Comme ses pas s’éloignaient peu à peu, je recommençais à respirer plus tranquillement et mon cœur battait un peu moins vite. Mais j’étais toujours sur l’adrénaline…

HS || Je sais que c'est plutôt long, mais il faut dire que je me limite sinon j'écrirais tout le Rp . XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Lun 20 Sep - 0:54

    Quand on va faire les boutiques avec Yancie, je vous assure que ce n’est pas tout le temps comme ça. Disons que je n’aimais jamais y aller parce que c’était un truc de filles, et qu’on n’a rien à faire en attendant que l’autre choisisse la tenue parfaite. Mais pourtant là, cette fois-ci je pense que cela restera gravé dans ma mémoire non comme la journée shopping la plus ennuyeuse, mais plutôt comme la plus agitée. Ce n’était pas au programme tout ça. J’aurai bien du penser qu’en tombant sur Yancie, il y aurait quelque chose d’hors du commun. Déjà, cette fille l’était déjà, et souvent, tout ce qu’elle faisait avec vous restez mémorable.
    Une fois que nous étions cachés derrière cette plante, je continuais de reprendre ma respiration, et au fur et à mesure, mon cœur se remit à battre normalement. Un regard vers Yancie, puis je regardais de nouveau autour de nous. C’était plutôt mal barré pour sortir de là si elle n’avait pas de plan. Je mis directement mon cerveau en mode « on » pour essayer de trouver quelque chose, mais à part rester ici à attendre, il n’y avait rien.
    Du coin de l’œil, je vis Yancie descendre jusqu’au sol avant de dire qu’on resterait là un petit moment. Ça je le savais bien, nous n’avions pas vraiment le choix, et j’en étais désolé de l’avoir mise dans ce pétrin.
    Sa petite main attrapa mon poignet et me tira pour m’amener au sol. J’exécutais, et lui adressa un sourire, sauf que contrairement à elle, le mien n’était pas moqueur, il était plutôt pleins de questions. Mon instinct protecteur était en train de prendre le contrôle de moi. Cela faisait bien longtemps…
    Elle me posa une question, à laquelle j’allais répondre, mais à peine la bouche ouverte, je la refermai. Des bruits de pas résonnaient sur le sol, et peu de temps après, nous pûmes apercevoir un gros vigile, bien plus baraqué que les autres. J’avalai ma salive. Un mec comme ça est capable de vous écraser la tête en à peine deux secondes et d’un coup sec. Heureusement qu’il ne nous avait pas vu. J’attendis encore un peu qu’il parte avant de répondre à la question de mon ex petite amie. J’avais eu le temps de la préparer dans ma tête, bien que je savais quoi lui dire, vu que je n’avais pas vraiment de choses à lui cacher.

    « J’ai voulu laisser mon père et ma sœur en paix. Ils sont bien mieux sans moi et mes emmerdes que je leur apportais chaque jour. »

    Je tentai un sourire, et en même temps j’étais triste au fond de moi. Je n’avais jamais voulu faire de mal à mon père, comme je n’avais jamais voulu les quitter de cette façon, en si mauvaises relations. Il était certain qu’il m’aimait, où que je sois, quoique je fasse, c’était mon père. Mais les dernières fois où je l’avais vu, j’avais été presque un étranger à ces yeux, et cela me brisait le cœur.

    « Fêtes, drogues, alcool, et tout le baratin, il n’en pouvait plus, et moi je n’en pouvais plus de l’entendre m’hurler dessus, de voir ma sœur me regarder avec cette haine dans ces yeux… » Je repris un peu mon souffle, et finit : « La petite Italie peut parfois être très pimentée, il faut savoir doser les ingrédients… Je n’ai pas vraiment réussi, alors je suis venu ici. »

    Cette question de Yancie avait réveillé de mauvais souvenirs. J’étais venu ici pour les oublier, alors je m’empressais de changer de sujet. Nous étions assis par terre, et le temps passer très lentement, bien que Yancie fût à côté de moi.

    « Je crois qu’on va devoir rester là toute la nuit… » Annonçai-je suivi d’un petit rire. « Quoi que… cela pourrait bien être une solution ! Ils ne chercheront plus au bout d’un moment, lasses de ne pas nous trouver… T’en penses quoi ? »


Désolée, moi c'est tout petit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yancie A. Prescott




▌Messages : 155
▌Date d'inscription : 15/08/2010
▌Avatar : Nina Dobrev

other informations
fraternité: Omega
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Dim 26 Sep - 0:07

Comment est-ce qu’une séance de magasinage avait pus virer comme ça. C’était maintenant une véritable chasse à l’homme, seulement dans ce cas-ci, il y avait seulement, les agents de sécurités qui couraient partout, Freddie et moi étions gentiment assis par terre en espérant de pouvoir sortir d’ici… Donc pour faire passer le temps, on avait pas vraiment d’autre choix que de parler. Alors je lui avais demandé pourquoi est-ce qu’il avait quitté sa petite Italie et je me rendis compte que sa vie n’avait pas tellement changé depuis que l’on s’était éloigné l’un de l’autre. Quand il m’afficha un sourire, je vis tout de suite qu’il n’était pas vraiment heureux au fond de lui. Je le connaissais quand même assez pour savoir ça. En plus, il changea illico presto de sujet. Je roulai les yeux au ciel quand je l’entendis faire cette manoeuvre pas du tout subtile.
    o T’es sur que l’on va devoir dormir ici ? J’en ai pas trop envie, en plus, j’ai déjà mal au fesse à force d’être assis sur le plancher.
Je sais très bien que j’avais l’air d’une gamine à me plaindre de cette manière, mais j’espérais que de cette manière j’allais lui redonner le sourire. Nous restâmes quelques minutes sans parler, j’écoutais ce qui se passait autour de nous. J’entendais les gardes qui se parlaient par radio et qui constataient que les deux fugitifs s’étaient envolés. S’ils savaient que l’on était encore à leur merci, ils n’en reviendraient tout simplement pas. Je regardai Freddie et je lui affichai un simple sourire.
    o Bon .. J’ai pas tellement l’intention demeurer ici pour le reste de ma vie. Donc … Qu’est-ce que tu dirais de partir de se petit trou ? En plus, j’ai mal aux fesses..
Je me levai tranquillement en essayant de ne pas frapper un mur ou Freddie. En plus, je devais faire en sorte de ne pas me faire voir par les gardes qui se trouvaient au deuxième et ceux qui était sur le premier planché. Je fis en sorte que la plante que me cache le plus possible. Que je fus debout, j’agis machinalement en enlevant la poussière qu’il y avait sur mon derrière. Je tournai la tête vers Freddie et lui affichai un second sourire ;
    o Allez, tu viens ou pas ??


HS || moi c'est encore plus petit ... XD et surtout, super nul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Freddie J. Pearson




▌Messages : 300
▌Date d'inscription : 01/07/2010
▌Avatar : Luke Pasqualino

other informations
fraternité: Beta
relationships:

MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie Dim 3 Oct - 0:54

    Je n’aimais pas parler de mon passé, mais vous vous en étiez déjà rendu compte. Il y a des choses sur lesquelles on aimerait tirer un trais pour aller de l’avant. Je ne cesserai jamais d’aimer mon père et ma petite sœur, et d’aimer ma mère bien qu’elle ait rejoint les anges, mais trop s’attarder sur le passé nous empêche d’aller de l’avant. C’est pour ça que j’avais changé rapidement de sujet. De toute manière, bien qu’il faille passer le temps, nous devions nous concentrer sur des choses bien plus importantes, comme le fait de nous sortir d’ici. Ce n’était pas vraiment gagner…
    Dormir ici ? J’avais encore eu une drôle d’idée. La plante en plastique pourrait bien nous servir de compagnie, mais le sol n’était vraiment pas confortable… Mais alors que faire ?
    Je ris légèrement après la réponse de Yancie. C’est sur que nos petites fesses en prendraient un coup à rester à plat.

    « Tu as raison, rester ici n’est pas une bonne solution… » Je laissais un petit blanc, je réfléchissais en fait.

    En fait, je laissais un silence monstre d’installer entre nous deux. J’avais le temps de regarder ce que les gardes faisaient, et parfois entendre des brides de ce qu’ils disaient. Bien sur , ils nous cherchaient encore, mais ils commençaient à désespérer à ne plus nous voir, et croyaient que nous nous étions déjà enfuit. C’était peut être bon, on pouvait peut être sortir de nos cachette. Dommage pour cette charmante plante, je m’y étais habituée.
    Yancie me posa sa question et se leva, alors que moi je restais encore assis par terre. Long à la détente, je sais, mais mes jambes étaient un peu engourdies à force d’être restés assis au même endroit et dans la même position. Mais je me levais ensuite.

    « Je viens ! Tu ne te sortiras pas de cette galère seule. »

    Je ris un peu d’elle, tout en faisant cependant attention de ne pas nous faire remarquer. Ca faisait un petit bout de temps que je ne l’avais pas taquiné, alors j’essayais de détendre l’atmosphère comme je le pouvais. Mais au fond, je suis sur que quand moi elle s’en serait sortie toute seule, et peut être même mieux, car ici, il n’y avait pas beaucoup de gens typés italien quand même.

    « Si on se fait remarquer par ma faute, je t’autorise à me tuer et à creuser un trous pour m’y mettre ! »

    Petit sourire, je marchais tranquillement avec elle, en mettant ma capuche sur ma tête… peut être qu’on verrait déjà moins mon visage.

    « Finalement, on rentre chez nous bredouille… » Soupire… cela signifiait pour moi que je devrais revenir un jour. Mais bon, si toutes les prochaines fois c’était avec Yancie, et aussi animé, pourquoi pas !
    Nous nous dirigions vers une sortie, mais il y avait toujours des gardes. Que faire ? Ils étaient encore assez loin, nous avions le temps de réfléchir. De toute manière ça passait, ou ça ne passait pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The most Boring thing... } PV Yancie

Revenir en haut Aller en bas

The most Boring thing... } PV Yancie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UPD :: « En dehors de l'université :: Centre commercial :: Style's Fashion-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com